frenhaessw

La 5G en Afrique

Depuis plusieurs mois, vous n’entendez sûrement parler plus que de ça. La technologie 5G sur les réseaux de communications anime perpétuellement les discussions auprès des spécialistes de la Tech. L’Afrique, fidèle à sa progression sur ce domaine, n’est pas en reste puisque certains pays du continent s’ouvrent déjà à cette technologie innovante. Les tests techniques et d’adaptation se sont multipliés ces dernières semaines, poussant les institutions régulatrices à ouvrir les vannes pour faciliter l’arrivée de la 5G. Par ouvrir les vannes, vous comprendrez faciliter l’utilisation de cette technologie en modifiant les licences télécoms déjà existantes. 

30 Jan 2020    

Mais qu’est-ce que peut réellement offrir la 5G ? Comment va-t-elle pouvoir s’implanter dans un continent donc la couverture réseau n’est toujours pas optimale et où le prix d’accès à internet reste très élevé ? 

La puissance de la 5G 

Vous l’aurez compris, exit la 4G et bonjour à la cinquième génération (comme son nom l’indique) de “standards” de données mobiles. Sa puissance, qui pourrait selon les tests effectués, être cent fois plus importante que celle développée par la 4G, va sans le moindre doute amener une révolution dans de nombreux domaines. La vitesse du débit, estimée à plusieurs gigabits par seconde va permettre le développement vitesse grand V de nouveaux supports. 

 La 5G est une révolution | Par Mohamed_Hassan, Pixabay

La 5G est une révolution | Par Mohamed_Hassan, Pixabay

Encore plus que la 4G ne le fut, la 5G sonne réellement comme une révolution. Les caractéristiques apportées vont changer beaucoup d’habitudes techniques et technologiques. Pour preuve, l’ultra haute définition en 4K va devenir usuelle et presque normale. Et il faudra sûrement peu de temps avant que la 8K se développe elle aussi très rapidement. Les réseaux de communications non filaires vont aller toujours plus vite, ils seront égaux ou même supérieurs à la fibre. 

Ce sera pour tous les développeurs également une opportunité d’innovation encore plus aisée. Le “Big Data” sera au coeur de tout. Les pouvoirs publics s’en arrachent déjà les cheveux quand les GAFA s’en frottent eux les mains. L’intelligence artificielle, principal enjeu de ce siècle sera elle, au premier rang. Et des choses telles que la réalité virtuelle continueront à subir d’importantes progressions. La 5G est une révolution qui semble offrir des possibilités infinies, chose à laquelle l’Afrique du Sud s’est tout de suite plu. 

Le Lesotho en précurseur

Vodacom restera dans l’histoire comme le premier opérateur à avoir déployé la 5G sur le sol africain. C’est une révolution puisque ce pays montagneux, totalement enclavé dans l’Afrique du Sud ne permet pas une installation pratique et évidente de la fibre optique. 

Le Lesotho est donc devenu le premier pays africain à bénéficier de la 5G  | Par Hbieser, Pixabay

Le Lesotho est donc devenu le premier pays africain à bénéficier de la 5G | Par Hbieser, Pixabay

Le gouvernement local n’a pas hésité longtemps pour autoriser Vodacom à utiliser les fréquences de bandes 3,5 GHz (nécessaires au bon fonctionnement). 

L’Afrique du Sud y est presque

En septembre dernier, l’opérateur mobile Rain a fièrement annoncé qu’il serait le premier à mettre en place le réseau 5G sur le sol sud-africain. Vodacom et MTN, deux autres opérateurs importants au sein du pays arc-en-ciel ont également effectué des tests en 2018. Les deux rivaux ont d’ailleurs nourri des partenariats respectivement avec Nokia et Ericsson pour s’assurer de leurs compétences techniques. 

Fortes avancées au Maghreb 

Comme vous pouvez le deviner, de nombreux tests techniques furent effectués dans tous les pays du continent capables et désireux d’accueillir cette cinquième génération de données mobiles. En Algérie et au Maroc, Mobilis et Inwi ont fortement modifié leurs réseaux en les modernisant considérablement. Lors de la future arrivée de la 5G, ces investissements auront sans le moindre doute un effet financier sur le coût des forfaits internet pour les consommateurs. Pour ces deux pays, c’est la société chinoise Huawei qui a facilité les essais en apportant son lot de connaissances techniques. Vous l’aurez compris, l’investissement est évident pour les fabricants de téléphones : les retombées en termes de ventes promettent d’être gigantesques. 

Toujours est-il que si la 5G est une révolution comme démontré plus haut, le principal problème du continent ne sera pas résolu. Au début de l’année 2019, seuls 36% de la population africaine avait accès à un réseau internet… 

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde