frenhaessw

Quels résultats pour la lutte contre les fonctionnaires fictifs au Cameroun ?

Au Cameroun, des dizaines de milliers de personnes continueraient à percevoir un salaire de fonctionnaire alors qu'ils ne travaillent plus dans la fonction publique. Une opération de comptage physique a été lancée.

26 Aoû 2019    

 Ces chiffres ont été relayés par la presse locale et internationale et pourtant, le ministère des finances (MINFI), ne les reconnaît pas. Gédéon Adjomo est le chef de cellule de la division de la communication et des relations publiques au MINFI. Il affirme que ces listes ne sont pas fiables : 

"Ce sont des listes qui ont toujours circulé sur les réseaux sociaux, depuis des années. Certains plaisantins se sont amusés à diffuser ces listes. Mais je dois dire qu'elles n'ont rien de fiables. Elles dates de 2015. Elles ont été publiées par le ministère de la Fonction publique dans le cadre de l'opération de mise en œuvre du projet SIGIPES 2."

Gédéon Adjomo rassure par ailleurs que l'opération de comptage physique des personnels de l'État lancé en avril 2018 est achevée et les résultats seront rendus publics : "Le problème de fonctionnaires fictifs est réel et c'est ce contre quoi le Ministre des Finances s'est engagé. C'est d'ailleurs pour traquer ces agents fictifs qu'il a lancé l'opération de comptage physique du personnel de l'État en 2018. L'opération est achevée, le Ministre publiera les résultats en temps opportun."

Une pratique toujours d'actualité

En dépit des mesures mises sur pied par le gouvernement camerounais pour traquer les fonctionnaires fictifs, il faut dire que le phénomène a pris de l'ampleur. Dieudonné est comptable et travaille dans un ministère de la place. Il affirme qu'ils sont nombreux ces agents de l'État qui émargent irrégulièrement : "C'est une réalité dans la fonction publique. Nous avons un collègue qui est en France dans une école de formation. Ici, il a réussi à avoir une procuration qui lui permet de continuer à percevoir son salaire normalement chaque fin du mois. Ces cas sont légions ici. L'administration de notre pays fonctionne à son rythme. Tous ces cas sont pourtant signalés."

A travers cette opération de comptage physique, le gouvernement camerounais essaye de trouver des solutions qui vont permettre de nettoyer le fichier solde et de réaliser des économies qui vont ajuster les dépenses salariales.

Avec DW

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde