frenhaessw

Le Burkina Faso aux abords de l'échec de la gouvernance

Maintenant que chaque corps professionnel veut sa part du gâteau , il est loisible que le SYNTSHA aussi ne veut pas être en reste quand on satisfait les autres dans leur revendications.

23 Mai 2019    

La grève de 72 heures entamé par les travailleurs de la santé ne sera pas sans conséquences.Tout le monde le sait même si le SYNTSHA et le SYMEB ont annoncé leur grève depuis quelques semaine sans qu'aucune mesure d'anticipation ne soit prise au sommet de l'État .

Dans tout les cas , c'est déjà consommé puisque la machine est déjà en marche.

Ainsi  dans son mémorandum il ya plusieurs preocupations entre autres  : 

  •       Équiper les centres de santé
  •       Restaurer la dignité du médecin
  •       Accélérer la mise en oeuvre de la fonction publique hospitalière.
  •       Renforcer la capacité de diagnostic paraclinique du centre hospitalier régional de kaya

Toutes ces revendications au Burkina traduise bien une panne dans les secteurs d'activité.On résumera qu'au Burkina les travailleurs ont compris que pour vivre il faut revendiquer sinon rien . Dans de pareil circonstance il faut accepter de dire que chaque peuple mérite bien ses dirigeants et lui seul peut réorienter ou même faire redresser les choses pour la prospérité du pays.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde