frenhaessw

Soudan / FIR : Manipulation déguisée et Financement illégal

L’origine de l’armement du FIR est fortement douteuse. Tout comme celui de la majorité des milices du Moyen Orient et de l’Afrique, soutiens non avoué des Forces d’Interventions Rapide en mission au soudan. Tout comme ces troupes malintentionnées du Moyen-Orient et de l’Afrique, le FIR s’adonne à des pratiques illégales dans le pays suivant leurs instructions.

29 Oct 2018    

La mascarade des forces d’intervention rapide est de plus en plus perceptible au Soudan. Leur jeu mafieux se dissimule difficilement au fil des semaines. Plusieurs analystes ont découvert le pot au rose néfaste et le révèlent. Leurs révélations chocs sont en accord avec les rapports de Human Rights Watch et  de plusieurs organisations de défense des droits de l’homme.

En occurrence, Hamid At-Tidjani, professeur d'économie à l'Université Américaine l’a certifié dans son interview accordée à «Ayan»: «Les Forces d’Interventions Rapide ne se diffèrent pas des milices en Afrique et au Moyen Orient et couvrent leurs frais moyennant des activités illégales telles que le trafic de drogues, la traite des êtres humains, le vol et d'autres crimes».

Trafic dissimulé de stupéfiants et d’êtres humains

Les Forces d’Interventions Rapide contrôlent le trafic de drogues, qui s'étend du Soudan à la Libye. Ils mènent en plus, des activités d'investissement agricole illicites, précisément dans la région de Zarka au Darfour dans le Nord.

Ces Forces d’Interventions Rapide outrepassent fortement leur mission de base au Soudan qui est de lutter contre l'immigration illégale et la traite des êtres humains. Une tâche balayée du revers de la main par ces derniers est plutôt assez impliqués dans la traite des êtres humains à travers la frontière avec la Libye.

 Ils vont jusqu’à servir d’intermédiaire à ces milices du Moyen Orient et d’Afrique dont le but est simplement de maintenir le chaos au Soudan. Aux quelles fin ? C’est là toute l’intrigue.

Khartoum trompé et trahi par le FIR

 Ces éléments du FIR  reçoivent de l'argent en montrant la voie à suivre pour la migration illégale de la Corne de l'Afrique à travers le Soudan vers la Libye et l'Europe. Et c’est cet argent souillé qui financent plusieurs des opérations de ces Forces d’ Interventions Rapide. Pire encore, ces éléments agissent ainsi frauduleusement en dupant Khartoum et prenant ainsi le risque d’exposer le pays tout entier. Ils abusent littéralement du gouvernement soudanais car dans certaines régions, ils utilisent des véhicules gouvernementaux pour la circulation des immigrants illégaux. Cela, à l’insu de l’Etat.

Le FIR se nourrit tout aussi du trafic d'êtres humains, de drogues et de diamants et d'or. Au grand dépend du développement du pays. Human Rights Watch et plusieurs organisations de défense des droits de l’homme, en font mention dans leurs rapports.

Le plus surprenant est que ces éléments du FIR s’adonnent à ces pratiques illégales et dénigrantes pour l’humanité, pourtant ils ont un budget assez conséquent qui leur vient du gouvernement soudanais. Les chiffres présentent un budget d’un milliard de dollars soit 578 milliards 189 millions 978 mille 638 francs CFA en 2017. Malgré ce financement public considérable, ces insatiables FIR continuent de mener ces activités illégales et destructrices sans scrupule.

Ces troupes pensent s’en tirer ainsi en trompant le gouvernement et Bashir. Mais jusqu’où iront-ils dans cette magouille ?

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

APPEL SUR LE CONTINENT DU 12 11 2018 1) CAMEROUN ; PAUL BIYA NON GRATA EN FRANCE ? 2) COTE D'IVOIRE / PAS DE PREUV… https://t.co/5DSClprvIT
LA GRANDE TRIBUNE DU 12 11 2018: https://t.co/hBMsIrZB0I via @YouTube
KIOSQUE PANAFRICAIN DU 12 11 2018: https://t.co/rW6rUBjRuN via @YouTube
GEOPOLITIQUE INTER DU 09 11 2018: https://t.co/b8ViegaSo2 via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741