frenhaessw

Industrialisation / CUA: sensibilisation de la presse panafricaine par le département du commerce et de l'industrie

Sensibiliser les médias sur les cadres d'industrialisation en Afrique, c’est l’objectif de séances de travail qui s’étend sur 3 jours, organisés par le département du commerce et de l'industrie de la Commission de l’Union Africaine. A cet effet, le développement de plates-formes et d'instruments visant à améliorer la diffusion d'informations sur l'agenda de développement industriel du continent s’avère opportun. Le condensé des activités de la presse panafricaine et acteurs du développement du continent, c'est un reportage de Lynda Sibafo, envoyée spéciale à Addis-Abeba.Sensibiliser les médias sur les cadres d'industrialisation en Afrique, c’est l’objectif de séances de travail qui s’étend sur 3 jours, organisés par le département du commerce et de l'industrie de la Commission de l’Union Africaine. A cet effet, le développement de plates-formes et d'instruments visant à améliorer la diffusion d'informations sur l'agenda de développement industriel du continent s’avère opportun. Le condensé des activités de la presse panafricaine et acteurs du développement du continent, c'est un reportage de Lynda Sibafo, envoyée spéciale à Addis-Abeba.

02 Oct 2019    

A l’ère de la transformation structurelle, le continent africain semble prendre la mesure de la situation actuelle et réaliser l’urgence de l’heure de son développement par le biais de l'industrialisation en tant que pilier inclusif et durable, conformément aux aspirations exprimées dans l'Agenda 2063, ceci tout en ancrant les perspectives du continent pour atteindre les Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030. Depuis l’époque des indépendances, le département du commerce et de l’industrie de la Commission de l’Union Africaine a entrepris une démarche de rassembler les ressources panafricaines collectives et balisé la voie vers cette industrialisation de l'Afrique. Un chemin de croix, au regard de l’échec des nombreuses politiques et stratégies industrielles. Un tableau pas totalement noir, car la zone de libre-échange continentale et africaine est entrée en phase opérationnelle à compter du 7 juillet 2019, dans le cadre d'un rêve de longue date qui devrait ouvrir la voie à la naissance de la Communauté économique africaine, à moyen et long terme. C’était donc la raison de la présence des journalistes venus des 5 régions du continent. Réunis au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, lors d’un atelier inaugural de sensibilisation aux médias et de renforcement des capacités, il est question d’utiliser leurs voix pour porter haut et loin le message autour du programme d’industrialisation de l’Afrique. Et parlant d’industrialisation dans la construction de l’autosuffisance en Afrique, elle figurait déjà dans le Plan d’action de Lagos depuis les  années 1980. 

Au menu des thèmes abordés, l’industrialisation du cuir, à travers l’Institut du cuir et des articles en cuir pour l'Afrique. Cet institut met l'accent sur la promotion de l'ajout de valeur, l'amélioration de la productivité, la qualité, la compétitivité, le commerce et l'intégration régionale dans le secteur du cuir. Représenté par le professeur Mekonnen Hailemariam, il est question de chaînes de valeur régionales. Ce qui est intéressant pour le continent africain c’est le fait que cela contribue à l'expansion et à la diversification des industries, à la création de richesse et à l'utilisation de sous-produits et de ressources renouvelables facilement disponibles. Malgré que des préoccupations du coté client vis-à-vis des questions morales et environnementales subsistent, mais aussi au sujet de l'investissement, de la politique générale, il reste clair que la fabrication de cuir peut être un créateur de nombreux emplois dans un certain nombre de ces pays. En outre, Il y a une nécessité du couplage de connaissances à travers l’encadrement d’un bloc de visions africaines sur le secteur minier, ceci pour le bien de tous les Africains. C’est l’idée défendue par quelques experts du secteur minier de la Commission de l’Union Africaine, lors des séances de travaux sur la sensibilisation de la presse panafricaine autour du processus d’industrialisation du continent. La vision minière d’une Afrique « d’abord », c’est semble-t-il, ce par quoi passe cette industrialisation dudit secteur. Il y a également urgence d’une vision à moyen et long terme du développement du secteur minier, telle que prévue dans la vision minière africaine. Pour Paul Msoma, responsable de l’unité en charge des mines et chef du Centre de développement des minéraux africains à la Commission de l'Union Africaine, il est en réalité question de voir le secteur minier comme un catalyseur au développement de l’Afrique, car tout passe par l’exploitation des minerais. Dans presque tous les secteurs qui ont besoin d’être industrialisés, la pépite minière entre en jeu. Pour lui, ce secteur est une véritable mine d’or d’opportunités, permettant aux Africains de profiter pleinement des revenus de ces gisements de diamant, cuivre, bauxite, fer, cobalt nickel, manganèse, coltan, entre autre minerais. Objectif : transformer ces richesses pour un développement durable et inclusif. 

Dix ans déjà que la vision minière africaine est née. Issue de l’adoption des textes de chefs d’états et de gouvernements, elle avait été dotée d’une portée sur le long terme, pour une exploitation optimale, équitable et transparente des ressources minérales, afin d’assurer un développement durable au continent. D’après Paul Msoma, il existe des ressources qui sont exploitées sur le continent africain et qui, dès lors, ont besoin de voir leur production boostée. Les experts et participants ont également abordés les questions liées au commerce international, à la zone de libre-échange continentale africaine, aux petites et moyennes entreprises, à l’emploi des jeunes et des femmes, et bien d’autres encore. Pendant 3 jours, la Commission de l’Union Africaine à travers son département du commerce et de l’industrie a établi une union, une relation durable pour fournir une base objective, afin de renforcer les perspectives, la participation et l’engagement des medias alors que le continent se dirige vers la Terre promise.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde