frenhaessw

Après Bouygues la semaine passée, c’est maintenant Areva qui licencie en Afrique

Au Niger, l’une des filiales du groupe français Areva se prépare à licencier 200 agents et à couper 500 postes de sous-traitants. « Nous sommes contraints de prendre cette décision: c'est une question de survie pour Somaïr », annonce Areva.

15 Oct 2017    

La Somaïr est une mine d’uranium contrôlée à 63,4% par Areva, située à quelques kilomètres de la ville d’Arlit, au nord du Niger, dans la région d’Agadez. La mine a produit 2650 tonnes d'uranium métal en 2010, soit une production cumulée d'environ 52 500 tonnes depuis le début de la production.

« Les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 1 dollar la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs» a déclaré Areva à l’AFP.

La semaine passée, c’était le groupe Bouygues qui annonçait le licenciement de 300 personnes au Gabon.

Avec agenceecofin

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741