frenhaessw

Divertissement-médias : l'Afrique innove, mais reste derrière

L'épuisement du secteur du divertissement et des médias est une réalité aujourd'hui indéniable dans le monde, alors que seule l'Afrique réussira à y enregistrer des croissances importantes durant les 5 prochaines années. Comment alors et par quels moyens le continent arrivera-t-il à gagner ce challenge, tout en apportant une contribution, même minime, à la dynamique de ce secteur à l'échelle mondiale.

26 Jui 2017

Mays Mouissi : « Produire de l'énergie revient à développer le potentiel économique africain »

Les grandes puissances ne peuvent aujourd'hui dessiner les scénarios du futur de leurs économies sans que les énergies n'y prennent la place d'un fil rouge. Pourtant, l'Afrique, elle-même continent du futur, semble à la traîne, alors que certains de ses Etats viennent juste de découvrir leurs premiers puits de pétrole. Mays Mouissi, économiste, banquier et bloggeur influent revient, pour La Tribune Afrique, sur les challenges qui attendent le continent en matière de production et de diversification des ressources énergétiques.

26 Jui 2017

Les transferts d'argent vers l'Afrique restent les plus chers au monde

En dépit d’une réduction de 22 % depuis 2011, les coûts de transfert d’argent sur le marché africain restent les plus élevés au monde, fait remarquer dans son dernier rapport le Fonds international de développement agricole (FIDA).

22 Jui 2017

En crise, le Gabon recevra une importante aide du FMI

Le Gabon va bénéficier de la mise en œuvre d'un important programme du FMI, dans le cadre de la facilité élargie au crédit. D'une enveloppe de 642 millions de dollars, le programme est étalé sur une durée de trois ans.

21 Jui 2017

La baisse des cours de pétrole, une chance historique pour l'Afrique centrale

Depuis trois ans, le cours du baril de Brent a été divisé par trois. Cette chute représente un défi considérable pour de nombreux pays producteurs de pétrole de la Communauté économique et monétaire des États de l'Afrique centrale (CEMAC). La République du Congo ne fait pas exception. La baisse des revenus de l'or noir a entraîné le ralentissement des activités dans tous les autres secteurs tant la dépendance aux activités pétrolières est grande. Tensions de trésorerie, accroissement du chômage, baisse du pouvoir d'achat, dégradation des services sociaux... ce sont autant de problèmes structurels auxquels nous risquons de faire face, auquel en réalité nous sommes déjà confrontés. Et malheureusement, il ne faut pas s'attendre à une amélioration à court terme.

21 Jui 2017

Gabon / ports : face à la concurrence le groupe Bolloré baisse ses tarifs

La Société de terminaux des conteneurs du Gabon, gestionnaire du port d'Owendo, vient d'annoncer une baisse de ses tarifs. Cette décision coïncide avec le lancement des activités du port commercial de "Gabon zone économique spéciale", lequel d'après certains observateurs, aurait amené la filiale du groupe Bolloré au Gabon à fléchir.

20 Jui 2017

G20 : A Berlin, l’Afrique plaide pour des investissements plutôt que de l’aide

A l’initiative de l’Allemagne, une dizaine de chefs d’Etats du continent assistent, les 12 et 13 juin à Berlin, à une conférence internationale sur la mobilisation des investissements en Afrique auprès des pays industrialisés. L’occasion pour les dirigeants africains de plaider pour un nouveau partenariat destiné à accompagner le développement des différents pays, seule alternative pour faire face à certains défis communs, notamment la migration et le terrorisme

16 Jui 2017

Ethiopie : forte hausse attendue du budget 2017-2018

Pour le compte de l'exercice fiscal 2017-2018, l'Etat éthiopien prévoit un budget en hausse de 9,6%. Le projet de loi budgétaire soumis par le gouvernement et en examen approfondi auprès du comité permanent du budget et des finances du parlement éthiopien fait état d'une prévision de 320,8 milliards de birr soit 13,9 milliards de dollars.

13 Jui 2017

Abuja étudie le scénario d'une hausse du salaire minimum

Le scénario d'une hausse du salaire minimum au Nigéria, défendu par les syndicats et une partie du secteur privé, devra être bientôt étudié par le Conseil exécutif fédéral. Avec des salaires minimums de 18 000 nairas (quelque 60 dollars), une grande partie de la population voit son pouvoir d'achat de plus en plus menacé par l'augmentation des prix des denrées et du carburant.

09 Jui 2017

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde