frenhaessw

Le Burkina Faso rétablit les relations diplomatiques avec la Chine

La reprise des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la Chine a été actée samedi à Pékin par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Alpha Barry et Wang Yi côté chinois. Des missions seront rapidement envoyées dans les deux pays pour les ouvertures d'ambassades. Un accord-cadre de coopération sera signé entre Ouagadougou et Pékin en septembre prochain au moment de la visite du président Roch-Marc Christian Kaboré à Pékin, en marge du sommet Chine-Afrique. Dans quels domaines, les deux pays vont-ils maintenant coopérer ?

27 Mai 2018    
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (d) et son homologue burkinabè Alpha Barry lors de la cérémonie de rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, à Pékin, le 26 mai 2018. Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (d) et son homologue burkinabè Alpha Barry lors de la cérémonie de rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, à Pékin, le 26 mai 2018.

Energie, logement, éducation... C'est dans ces domaines que devrait se développer la coopération entre les deux pays, avec une priorité donnée à la santé côté burkinabè, comme l'explique Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères : « Nous avons convenu qu'un grand hôpital devait être érigé à Bobo-Dioulasso. Le domaine de la santé est celui que nous avons mis en priorité dans notre coopération avec la Chine et on devrait commencer par la construction de cet hôpital. »

La reprise de ces relations avec la Chine devrait également entraîner des répercussions à l'échelle régionale, car jusque-là, Pékin refusait de participer à des projets de grande ampleur qui impliquaient Ouagadougou en raison de ses liens avec Taïwan. « Maintenant, il n'y a plus d'obstacles. Des projets comme la boucle ferroviaire Cotonou-Abidjan, des projets comme le chemin de fer Abidjan-Ouagadougou, ou encore le G5 Sahel. La Chine devrait pouvoir être présente sans qu'il y ait de soucis à cause de la position du Burkina Faso », reprend Alpha Barry.

Selon le ministre, Pékin s'est également engagé à aider le Burkina Faso à s'équiper sur le plan militaire pour faire face à la menace jihadiste.

Avec rfi


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE PRESENTE PAR VANESSA NGADI KWA SUJETS : 1- Les USA veulent-ils mener une guerre stratégique au Zimbabwe… https://t.co/OSAONJyoeX
EDITION SPECIALE DU 15 08 2018: https://t.co/DTvaiRq4e5 via @YouTube
KIOSQUE PANAFRICAIN : revue de presse africaine https://t.co/jxHvGrdMY5
APPEL SUR LE CONTINENT DU 14 08 2018: https://t.co/ZM3ffvWT5X via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Les cookies facilitent le confort de visite. Pendant la visite de ce site, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d'informations Ok