frenhaessw

Après le succès de l’emprunt de l’Etat du Cameroun, le crédit-bailleur Alios Finance tente de lever 8 milliards FCFA à la Bourse de Douala

La Commission des marchés financiers (CMF), régulateur du Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières de Douala, a accordé le 19 novembre 2018, son visa à la filiale camerounaise de la société de crédit-bail Alios Finance, en vue du lancement d’un emprunt obligataire visant à mobiliser une enveloppe de 8 milliards de francs Cfa, apprend-on de sources autorisées.

23 Nov 2018    

Cette opération de levée de fonds, dont la période de souscription s’étend du 20 novembre au 11 décembre 2018, est assortie d’un taux d’intérêt de 5,75% par an, pour une maturité de 5 ans (2018-2023). La souscription minimale est de 150 000 francs Cfa.

Arrangé par la filiale camerounaise du groupe bancaire gabonais BGFI, cet appel public à l’épargne devrait logiquement être couronné de succès, si l’on s’en tient à l’engouement récemment manifesté par les investisseurs autour de l’emprunt obligataire (2018-2023) de l’Etat du Cameroun, qui a été sursouscrit à hauteur de 54 milliards de francs Cfa.

De plus, Alios Finance Cameroun offre aux potentiels investisseurs un taux d’intérêt annuel plus alléchant de 5,75%, contre 5,6% pour le dernier appel public à l’épargne du gouvernement camerounais, qui a de surcroît été mobilisé à 90% par les investisseurs locaux, preuve de la disponibilité de la liquidité sur le marché.

Cette disponibilité de la liquidité est d’ailleurs confirmée dans le dernier rapport sur la politique monétaire de la BEAC, publié en octobre 2018, lequel document révèle que l’atonie des crédits dans la zone CEMAC au cours des six premiers mois de l’année 2018, ainsi que le rapatriement des avoirs extérieurs des banques, ont accentué la surliquidité bancaire (les banques financent généralement 80% des appels publics à l’épargne) dans cet espace communautaire à six pays, dans lequel le Cameroun tient 40% du tissu industriel.

Au demeurant, selon des experts, les habitudes d’investissement au Cameroun pourraient déteindre sur cette opération de mobilisation des fonds, les investisseurs locaux ayant plus confiance dans les placements sur les opérations étatiques que privées.

Pour preuve, l’appel public à l’épargne en vue de la constitution du capital de la Société métropolitaine d’investissement de Douala (SMID), en juillet 2018, a été clôturé par une mobilisation effective de seulement 5 milliards de francs Cfa (après prorogation du délai des souscriptions), sur les 10 milliards de francs Cfa sollicités.

Pour rappel, Alios Finance est un établissement financier panafricain ciblant les PME et les grandes entreprises, auxquelles il offre des solutions de financement telles que le crédit-bail, le crédit-immobilier, le crédit d’investissement, la location-vente, et la location longue durée des véhicules.

Avec investiraucameroun

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE DU 07 12 2018: https://t.co/fZBivnP9nC via @YouTube
LIGNE ROUGE DU 11 12 2018: https://t.co/vDnzvYtJA0 via @YouTube
CAMEROUN/ FECAFOOT COMPRENDRE LA PARODIE D'ELECTION https://t.co/4LBR39oovZ
INTERVIEW BOB BOLABWE MBOKOSO: https://t.co/YtOxTgJY2J via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741