frenhaessw

"Tous à l'église en RDC"

Le secrétaire permanent du parti au pouvoir a appelé ses militants à participer aux messes. Un appel en forme de provocation vis-à-vis de l'église catholique qui soutient l'opposition qui réclame le départ de Kabila.

04 Mar 2018    

 "Cette histoire de Comité doit prendre fin, nous devons désormais prendre part à toutes les messes, je dis bien désormais…chaque dimanche nous devons désormais aller à l’église catholique pour donner nos offrandes, notre église doit avoir de l’argent, l’église n’a pas d’argent", a déclaré  Emmanuel Shadary devant ces camarades du Parti pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

Nous avons essayé de le joindre à plusieurs reprises sans succès. Adam Chalwe, le coordinateur de la jeunesse de la majorité présidentielle dont fait partie le PRPD se range derrière les propos d'Emmanuel Shadary."A partir du moment où cette pseudo association des laïcs se caractérise par une position partisane, il est inacceptable qu'une portion de la classe politique prenne l'église en otage. C'est un peu ça qu'a voulu dire le nouveau secrétaire permanent" s’insurge Adam Chalwe.

L'église ouvre ses portes mais ne se fera pas acheter

Différents sons de cloche du côté de l'église catholique qui estime que tous les fidèles ont le droit d'accéder à l'église. Cependant l'église ne se fera pas "acheter" et continuera à dénoncer les bévues du pouvoir en place.

"L'église catholique ne sera jamais intimidée par qui que ce soit. Les portes de l'église restent ouvertes et cela devait être comme ça, et nous savons qu'il y a beaucoup de gens du PPRD qui sont nos fidèles et qui sont les bienvenus. Ils ont toujours fréquenté l'église et ils vont continuer à le faire, mais si  en plus d'eux, il y en aura qui vont s'aventurer à venir avec d'autres intentions, ça va se constater et à ce moment-là on va réagir. On ne laissera pas faire bien sûr et on ne se laissera pas acheter" a explique l’abbé Donatien Nshole le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

Toujours actif bien que clandestin

Ne pas se laisser intimider, c'est aussi ce que revendiquent les membres du Comité laïc de coordination(CLC). Un comité nommément cité dans sa déclaration par le secrétaire permanent du PPRD. Pour Léonnie Kandolo, membre du CLC, qui vit dans la clandestinité depuis décembre 2017, le CLC entend poursuivre ses actions quoiqu'il advienne.

"Depuis que nous avons fait des action, nous sommes toujours en clandestinité parce que le mandat d'arrêt contre nous a été fait directement après la première marche. Je voudrais quand même rappeler à tout le monde que le dernier activiste de la société civile qui avait reçu une convocation de la police et qui s'y est présentée, c'est Floribert Chebeya et il a été tué par la police congolaise. Les seules personnes qui ont violent la loi, ce sont ceux qui ont demandé à la police de tirer sur les manifestants" a déclaré Léonnie Kandolo.

 

Avec DW

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

VIEWS ON THE CONTINENT OF 18 12 2018 PRESENTED BY CLARISSE WIYDORVEN https://t.co/hDeneXEXn4
GRANDE TRIBUNE DU 18 12 2018 PRESENTEE PAR FABRICE NDOUM https://t.co/cYfky5Tgo0
GRANDE TRIBUNE DU 18 12 2018 PRESENTEE PAR FABRICE NDOUM https://t.co/tHi1nbfwlN
DEBAT PANAFRICAIN DU 16 12 2018: https://t.co/NelCm8Ps7r via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde