frenhaessw

RDC : deux juges démissionnent de la Cour constitutionnelle

Le juge Jean-Louis Esambo a confirmé ce lundi à Jeune Afrique avoir démissionné, avec un autre collègue magistrat, de la Cour constitutionnelle de la RDC. Une double décision qui intervient au moment où cette juridiction s'apprête à procéder à un tirage au sort pour renouveler sa composition.

09 Avr 2018    
Prestation du serment devant Joseph Kabila, le 6 décembre 2006 à Kinshasa. Prestation du serment devant Joseph Kabila, le 6 décembre 2006 à Kinshasa.

« C’est une décision personnelle, mûrie de longue date. » Contacté par Jeune Afrique, le juge Jean-Louis Esambo n’a pas voulu s’étendre sur les raisons qui l’ont motivé à démissionner, ce lundi 9 avril, de la Cour constitutionnelle de la RDC. Encore moins sur celles de son collègue, Banyaku Luape, qui a également rendu son tablier au même moment.

Après le décès de leur collègue Yvon Kalonda Kele, les juges constitutionnels congolais ne sont plus qu’au nombre de six. Ce qui risque de court-cuiter le processus annoncé de tirage au sort pour renouveler le tiers des membres de la juridiction.

Une vieille crise à la Cour constitutionnelle

Mi-octobre 2016, avec deux autres collègues, le magistrat Jean-Louis Esambo avait déjà fait parler de lui lorsqu’il s’était absenté de l’audience qui devait autoriser la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à organiser les élections au-delà des délais constitutionnels.

Cet épisode avait permis de lever le voile sur une Cour constitutionnelle divisée entre les partisans du glissement du calendrier électoral et ceux qui s’y opposaient.

Il appartiendra désormais au Conseil supérieur de la magistrature qui l’avait porté à la Cour constitutionnelle en 2014, de désigner son successeur. Pour les mêmes raisons, le Parlement, lui, choisira normalement le remplaçant du professeur Banyaku Luape, alors que le président Joseph Kabila devra désigner celui du défunt Yvon Kalonda Kele.

Avec jeuneafrique

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

APPEL SUR LE CONTINENT DU 20 02 2019 SUJET 1 : RDC / QUE PEUT ENCORE MARTIN FAYULU APRES L'INVESTITURE DE FELIX TS… https://t.co/8YkWG0CVKS
PRÉSIDENTIELLE AU SÉNÉGAL : MACKY SALL VISE UNE RÉÉLECTION AU PREMIER TOUR .Le Sénégal vote le 24 février pour une… https://t.co/L5KdiTV7SZ
WILL AFRICA SOON SAY GOODBYE TO THE FCFA? https://t.co/3mY0rf7Tat
#OUGANDA : Le lieutenant-général Kainerugaba Muhoozi est considéré comme un probable successeur du président Museve… https://t.co/2vgDGe4CsA

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde