frenhaessw

Mozambique: les autorités affirment avoir tué 50 jihadistes dans le nord du pays

Les autorités affirment avoir tué cinquante terroristes au cours d’opérations militaires menées ces derniers jours dans la province du Cabo Delgado, dans l’extrême-nord du pays. Depuis 2017, des groupes jihadistes affiliés à l’Etat islamique déstabilisent cette province riche en gisements gaziers sous-marins.

15 Mai 2020    
Dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, en juin 2018 (image d'illustration). Dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, en juin 2018 (image d'illustration). EMIDIO JOSINE / AFP

 Les combats se sont intensifiés ces dernières semaines dans cette province du nord du pays. Le ministre de l’Intérieur recense une vingtaine d’attaques depuis le début du mois et communique sur deux affrontements violents qui se sont produits les 13 et 14 mai : l’un sur une route reliant les villages de Chinda et Mbau, le second dans le district de Quissanga, qui était occupé par des combattants depuis début mars. 

Les autorités insistent sur l’ampleur des dégâts : onze villages ont été détruits ainsi que des infrastructures, 6 civils ont été enlevés et 14 personnes ont disparu.

De son côté, la branche régionale du groupe Etat islamique a revendiqué une attaque dans le village d’Awassi. Des photos et des vidéos sur lesquelles figurent des combattants plutôt jeunes et maniant des armes lourdes.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde