frenhaessw

Industrialisation: les médias africains parlent d'une même voix

Sensibiliser les médias sur les cadres d'industrialisation en Afrique, c’est l’objectif de séances de travail qui s’étend sur 3 jours, organisés par le département du commerce et de l'industrie de la Commission de l’Union Africaine. A cet effet, le développement de plates-formes et d'instruments visant à améliorer la diffusion d'informations sur l'agenda de développement industriel du continent s’avère opportun. Ainsi, il faut changer le discours quelques fois discréditant de certains médias internationaux, en élaborant une stratégie de communication proactive qui crée la visibilité requise des différents cadres industriels, afin de marquer les premières étapes menant à l’amélioration de l’image et à la présentation de rapports précis sur le programme de développement du continent.

28 Sep 2019    
Les participants et intervenants des travaux de sensibilisation des médias africains sur le cadre d'industrialisation, le 25 septembre 2019 à Addis-Abeba. Crédit photo: GIZ Les participants et intervenants des travaux de sensibilisation des médias africains sur le cadre d'industrialisation, le 25 septembre 2019 à Addis-Abeba. Crédit photo: GIZ

A l’ère de la transformation structurelle, le continent africain semble prendre la mesure de la situation actuelle et réaliser l’urgence de l’heure de son développement par le biais de l'industrialisation en tant que pilier inclusif et durable, conformément aux aspirations exprimées dans l'Agenda 2063, ceci tout en ancrant les perspectives du continent pour atteindre les Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030. En effet, l’une des ambitions de l’Agenda 2063 serait que chaque africain bénéficie d’une augmentation de revenu d’au moins 30%, avec une industrialisation inclusive et durable comme pivot pour la réalisation de cet objectif.

Depuis l’époque des indépendances, le département du commerce et de l’industrie de la Commission de l’Union Africaine a entrepris une démarche de rassembler les ressources panafricaines collectives et balisé la voie vers cette industrialisation de l'Afrique. Un chemin de croix, au regard de l’échec des nombreuses politiques et stratégies industrielles. En outre, cet échec serait principalement dû au fait que les ressources continuent d'être exportées sans aucune valeur ajoutée ni traitement locaux. L'absence persistante d'industrialisation pèse lourdement sur les économies africaines, qui restent largement tributaires de l'agriculture et de produits de base non transformés et peu valorisants. A titre d’exemple, l’Afrique reste également en marge de l’industrialisation, comme en témoigne la part faible et décroissante de la valeur ajoutée manufacturière dans le PIB depuis 1970. Un tableau pas totalement noir, car la zone de libre-échange continentale et africaine (ZLECAF) est entrée en phase opérationnelle à compter du 7 juillet 2019, dans le cadre d'un rêve de longue date qui devrait ouvrir la voie à la naissance de la Communauté économique africaine, à moyen et long terme. Cependant, ce marché de 3 000 milliards de dollars US inauguré par l’Accord de libre-échange de l'Afrique du Sud ne pourrait être bénéfique que si le continent augmente ses capacités d'approvisionnement industriel.

C’était donc la raison de la présence des journalistes venus des 5 régions du continent, du 25 au 27 septembre 2019. Réunis au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba,  en Ethiopie, lors d’un atelier inaugural de sensibilisation aux médias et de renforcement des capacités, il est question d’utiliser leurs voix pour porter haut et loin le message autour du programme d’industrialisation de l’Afrique. Et parlant d’industrialisation dans la construction de l’autosuffisance en Afrique, il figurait déjà dans le Plan d’action de Lagos depuis les  années 1980. 

Pendant 3 jours, la Commission de l’Union Africaine à travers son département du commerce et de l’industrie établira une union, une relation durable pour fournir une base objective, afin de renforcer les perspectives, la participation et l’engagement des medias alors que le continent se dirige vers la Terre promise.

Lynda Sibafo, envoyée spéciale à Addis-Abeba 

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde