frenhaessw

De la diplomatie aux diamants: la sœur du président angolais sous les projecteurs

La nouvelle position d’Edith Lourenco met en lumière les liens de la famille Lourenco avec les richesses de l’État

05 Aoû 2019    

Les médias locaux ont annoncé que la société angolaise d’extraction de diamants Dicorp avait récemment fait une entrée intéressante à sa liste d'actionnaires: Edith do Sacramento Gonçalves Lourenço Catraio. Il s’agit d’une ancienne diplomate et en même temps de la sœur du président angolais Joao Lourenco.

Cette société d’extraction de diamants a toutefois été enregistrée en 2016, un an avant l’entrée en fonction de Joao Lourenco, et trois ans avant que le public découvre la position d’actionnaire de sa sœur.  À la fin de 2017, sa société diamantaire s’est engagée à investir 20% du coût total (plus de 16 millions de dollars) dans un projet angolais de diamant en collaboration avec la société nationale angolaise de diamants Endiama.

La question que beaucoup se posent est de savoir ce que fait une diplomate au conseil d’administration d’une société diamantaire. Actuellement, Edith Lourenco fait partie de deux autres sociétés diamantaires enregistrées en Angola et au Luxembourg, et peut-être d’une troisième en Suisse. La société suisse compte parmi ses actionnaires le représentant angolais de De Beers.

Le président actuel d’Angola a fait de la lutte contre la corruption une pierre angulaire de sa campagne d’image publique, mais apparemment cette lutte ne s’étend pas à sa propre famille.

La nouvelle du nouveau poste de sa sœur arrive à un moment difficile pour Lourenco. Les documents publiés par Africa Intelligence le 10 juillet 2019 montrent qu’en 2017, Elliot Broidy, un républicain lié à Trump, avait tenté d’organiser des réunions entre des membres du Congrès et deux hauts responsables du gouvernement angolais, le ministre de la Défense et le directeur des renseignements étrangers. A l’époque, le ministre angolais de la Défense était le président actuel, Joao Lourenco. Le ministère de la Justice des États-Unis a ouvert une enquête sur Broidy pour ses activités commerciales et politiques. Il a été accusé de trafic d’influence et de lobbying au nom de gouvernements étrangers.

Lourenco et sa famille ont déjà été accusés de corruption. Ils auraient possédé une maison de cinq chambres dans un quartier riche du Maryland, aux États-Unis. La propriété a été achetée en 2013 pour un peu plus de 2 millions de dollars. Ils ont toutefois économisé de l’argent en utilisant un système local de crédit d’impôt. 

L’Angola est le quatrième producteur mondial de diamants mais l’histoire des diamants dans le pays est entachée de sang. L’exploitation des diamants avait déjà été utilisé par le groupe d’opposition UNITA pour financer le prolongement de la brutale guerre civile angolaise, en dépit de plusieurs occasions de paix.

La guerre civile en Angola est terminée, mais les diamants continuent d’influencer la dynamique interne du pays. Cela est particulièrement vrai lorsque la monnaie locale s’est devalué de 40% depuis l’année dernière, faisant des métaux précieux un produit de choix pour ceux qui cherchent à s’enrichir. Dans le contexte de la campagne anti-corruption de Joao Lourenco, la transition d’Edith Lourenco de la diplomatie aux diamants souligne l’importance persistante de cette pierre précieuse en Angola.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde