frenhaessw

Cinq nouveaux Etats ratifient l’accord sur la zone de libre-échange continentale

Le prélèvement d’une taxe de 0,2% sur les importations des denrées alimentaires des pays africains afin d’assurer le financement de la Commission de l’Union africaine, reste toujours contesté. Bien qu’ayant signé l’accord sur la zone de libre-échange continentale au cours de la 31ème Conférence des chefs d’Etat de Nouakchott, l’Afrique du Sud, premier contestataire de la décision, figure dans le top 5 des pays qui importent le plus sur le continent.

05 Juil 2018    

Mais, pour le chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame, s’appuyant sur la facture 2017 des importations de denrées qui, selon la FAO, ont franchi la barre de 41 milliards de dollars, il est question de réduire la dépendance des pays africains, de développer l’agriculture et l’agro-industrie en Afrique et d’assurer l’autonomie financière de l’institution africaine.

Mais en dépit de ces oppositions sur cette taxe, le lobbying du président rwandais a conduit cinq nouveaux pays à signer l’accord sur la Zone de libre-échange continentale lors de ce sommet : le Burundi, le Lesotho, la Namibie, la Sierra Leone et l’Afrique du Sud.

Ce groupe porte ainsi à 49, le nombre d’États qui l’ont déjà fait alors que seuls six pays ont déjà ratifié l’accord qui, pour entrer en vigueur cette fin d’année, doit être ratifié par 16 pays supplémentaires.

Avec agenceecofin


Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE DU 25 09 2018 PRESENTEE PAR VANESSA NGADI KWA https://t.co/LstVKSmLud
Le gouvernement gabonais s’est dit satisfait samedi de la décision de la Cour pénale internationale (CPI) vendredi… https://t.co/P1hND5k40H
Les rideaux viennent de tomber sur les trophées 2018 qui ont eu lieu ce lundi 24 septembre à Londres. Luka Modric s… https://t.co/fR6GfJxQOH
Aux dires de témoins, deux civils ont été abattus ce lundi à Buea, la capitale du Sud-ouest, en zone anglophone. Le… https://t.co/73FzpX890I

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741