frenhaessw

Angola : pouvoir et société civile discutent du « bien-être » du peuple

Le président angolais s’est entretenu ce mardi avec des acteurs de la société civile. Joao Lourenço veut en faire un « interlocuteur incontournable » dans la prise de décision.

05 Déc 2018    

Militants des droits de l’homme, responsables d’ONG de lutte contre la corruption, syndicalistes, …. Sur invitation du président Joao Lourenço, ils étaient des dizaines à franchir le perron du Palais présidentiel ce mardi 4 décembre.

Selon la militante, des droits de l’homme Zenaida Machado, parmi les invités figuraient des militants très critiques à l‘égard de Luanda parmi lesquels Luaty Beirao et le journaliste anti-corruption Rafael Marques. Malheureusement, ce dernier, bien qu’officiellement invité n’a pas été autorisé à prendre part à ces retrouvailles, a rapporté un site local.

Rafael Marques a souvent des démêlées avec la justice de son pays à cause de ses enquêtes sur la corruption et les multiples violations des droits de l’homme en Angola.

The Angolan president today meets the civil society groups and human rights activists, including LuatyBeirao and  RafaelMdeMorais who were in a recent past considered enemies of the state. Let this be the first of many more productive meetings to come. pic.twitter.com/0EkpK07ATP

— Zenaida Machado (@zenaidamz) 4 décembre 2018

Pour le chef de l‘État angolais, il s’agit de travailler désormais en synergie avec la société civile. « La société civile est une interlocutrice incontournable de l’exécutif dans la conception et la mise en œuvre des politiques publiques, visant le bien-être de tous les Angolais. C’est en tenant compte de ce rôle actif que je réunis demain avec des représentants d’associations de la société civile », a déclaré hier le président angolais sur son compte Twitter.

Une initiative saluée par des observateurs qui misent sur le pragmatisme des autorités angolaises. « J’espère que ce sera constructif et inclusif, mais que cela doit être intégré dans les mécanismes démocratiques pour être prévisible et permettre une certaine inclusivité dans l‘établissement de l’ordre du jour ! » , à écrit sur Twitter, la militante Adriano Nuvunga.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

LIGNE ROUGE DU 07 12 2018: https://t.co/fZBivnP9nC via @YouTube
LIGNE ROUGE DU 11 12 2018: https://t.co/vDnzvYtJA0 via @YouTube
CAMEROUN/ FECAFOOT COMPRENDRE LA PARODIE D'ELECTION https://t.co/4LBR39oovZ
INTERVIEW BOB BOLABWE MBOKOSO: https://t.co/YtOxTgJY2J via @YouTube

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741